AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Comme vous avez pu le constater beaucoup de première classe dans le titanic. Merci de privilégier les autres classes et l'autre navire (hors scénario évidemment). La première classe pour le titanic est donc BLOQUÉE Rappel: 3 scénario par personnes (pris ou pas) pas plus, avec un avatar qui peut être réservé les deux autres aux choix. Il faudrait également penser à commencer les rp's ce week-end. Bisous le staff

Partagez | 
 

 AMAS + Mes yeux sont aussi bleus que les bleus que je porte sur le corps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 23/04/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 190
♆ métier : Je n'ai aucun métier. Mise à part si sois belle et tait toi est une profession.
♆ statut marital : Je suis fiancée pour mon plus grand malheur. J'aimerais ouvrir les yeux à mon père et ma mère, personnes ne sait ce que j'endure, que je suis une femme battue.

Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
À quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n'y a pas d'amour heureux



MessageSujet: AMAS + Mes yeux sont aussi bleus que les bleus que je porte sur le corps.   Sam 25 Avr - 20:21



Marie-Ange Annabella Swann
 Dakota Johnson

Carte d'embarquement
Paquebot ⚓︎ Titanic
Lieu d'embarquement ⚓︎ southampton Classe ⚓︎ 1st
Destination ⚓︎ New York
Motif(s)  ⚓︎ Je suis censée être aux côté de mon futur époux. En effet il a été invité par grand Major de la marine suite à la médaille qu'il a été reçu, il m'a donc invité moi et mon père ainsi que le reste de la famille.

Carte d'identité
Nom de famille ⚓︎ Swann
Prénom(s) ⚓︎ Marie-Ange Annabella
Date de Naissance ⚓︎ 11 Juillet 1891
Lieu de Naissance ⚓︎ southampton
Âge ⚓︎ bientôt 21 ans.
Origines ⚓︎ Anglaise et française.
Métier ⚓︎ Je n'exerce aucun métier, je suis une femme de la haute société destinée à épousé un général qui vient d'être gradé... et violent qui plus est.
Statut marital ⚓︎ Fiancée.
Orientation sexuelle ⚓︎ Je n'aime que les hommes pour être honnête explorer l'autre côté ne m’intéresse pas.

Physique et Caractère
De taille moyenne, les yeux bleus, châtains. Rien de plus banal que ma personne. Je suis une femme qui a été bercée par la naïveté que l'on puisse être aimé et aimé sans danger. Je suis une jeune fille qui habituellement déborde d'énergie, souriante et drôle. Néanmoins ses derniers temps je suis plus renfermée, plus fatiguée et moins présente au sein de la famille. Mon frère avec qui j'ai toujours été proche s'inquiète, ma soeur aussi mais je reste neutre, en disant que c'est le stress du mariage... Je suis une personne fidèle, franche habituellement mais j'ai appris à faire profil bas...

Derrière l'écran
Nom / Pseudo ⚓︎ Annabelle/SadEyes
Âge ⚓︎ 21 ans bientôt.
Comment tu as connu TLMH ⚓︎ Je ne suis autre que le DC de Edouard.
Ce que tu penses de TLMH ⚓︎ j'aime mon bébé.  26
Avatar choisi ⚓︎ Dakota Johnson
Groupe choisi ⚓︎ Noeud de chaise
Inventé ou scénario ⚓︎ inventé
Présence sur le forum ⚓︎ 7/7 pendant les vacances sinon 3/7.
Suggestion/dernier mot ⚓︎ je veux pleins de liens qui déchire.
Survie de votre personnage ⚓︎ 85/100
Code du règlement ⚓︎ validé par Marie-Ange.

css made by kusumitagraph | lorelei sebasto cha

_________________
    ne perd jamais espoir

       
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©endlesslove


Dernière édition par A. Marie-Ange Swann le Sam 9 Mai - 2:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 23/04/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 190
♆ métier : Je n'ai aucun métier. Mise à part si sois belle et tait toi est une profession.
♆ statut marital : Je suis fiancée pour mon plus grand malheur. J'aimerais ouvrir les yeux à mon père et ma mère, personnes ne sait ce que j'endure, que je suis une femme battue.

Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
À quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n'y a pas d'amour heureux



MessageSujet: Re: AMAS + Mes yeux sont aussi bleus que les bleus que je porte sur le corps.   Sam 25 Avr - 20:21


This is the story of my life
16 Juillet 1892 : Ma mère après moi n'a jamais réussie à avoir d'autre enfants. Mes parents ont alors envisagés l'adoption. Le premier arrivé fut David, il avait déjà 5 ans et avait perdu sa soeur deux ans plus tôt emporté par la tuberculose pauvre garçon. Cette adoption fut la fierté de mon père. Il a toujours voulut un petit mec comme il le dit si bien. Je ne pensais pas que David s'intègrerait aussi bien parmi nous, mais au bout de 3 mois il appellait déjà mes parents, mère et père. Il jouait beaucoup avec moi, me berçait le soir avant d'aller dormir. Me donnait le biberon. On était vraiment proche.

La même année mes parents adoptèrent une petite fille. Aristanae, elle n'avait que 6 mois, David fut content il avait deux soeur pour le prix d'une.

6 Février 1912 : « Mais père ! Vous ne pouvez pas me demander de me marier maintenant à quelques mois de ma majorité ! » Mon père me fusilla du regard. « Bien sur que si et vous allez le faire Marie-Ange Annabella Swann ! » Mes yeux humides se tournèrent vers ma mère ici présente avec nous dans le bureau de mon père.  «  dîtes quelque chose !» Ma mère se contenta de me regarder avec compassion et de dire ses quelques mots en me prenant les mains. « Écoute chérie, ça ne peut être qu'une bonne chose pour toi. C'est un homme que ton père a connu lors de son voyage en Russie. Il vient d'être gradé général. Ton père ne peut rêver mieux pour toi que de te voir marié à un militaire, un marine qui plus est. » Ma gorge se serra... « C'est décidé tu le rencontreras ce week-end que tu le veuilles ou non ! » C'est en claquant la porte que je sortis du bureau de père. Je pensais que ma mère aurait pris ma défense elle qui habituellement tient tête à mon père... Mais non elle s'était contentée de m'enfoncer plus profondément dans ma tombe. Je lui en voulais tellement...
J'avais besoin de réfléchir, alors j'avais pris la liberté, du moins le peux qu'il ne me restait, pour aller au bord du lac de la maison pleurer toutes les larmes de mon corps.

14 Février 1912 : Une réception avait été organiser pour mes fiançailles avec un homme que je ne connaissais pas plus que ça. Ce soir-là, ma mère m'avait offerte une des plus belles robes que j'avais jamais vue. Blanche signifiant la pureté, plus vulgairement ma virginité, avec un ruban rouge autour du cou et une ceinture doré. Oui le reflet qui se présentait dans le miroir en face de moi était très beau mais dépourvu de joie. Le bonheur m'avait quitté. Je n'avais pas eus le choix de mon mari. J'avais rencontré Dimitri quelques jours plus tôt, un homme respectable et polie qui d'après mes parents me rendrait heureuse. Arrivée sur les lieux de la réception je fus accueillis comme-ci j'étais la reine d'Angleterre. Descendant les marches vertigineuses, très vite mon regard se posa sur l'homme que j'allais devoir épouser. Oui il est très charmant, mais je ne suis pas amoureuse. Le pourrais-je ? Le doute s'installa quand il prit ma main arrivé en bas des escaliers et y déposa un délicat baiser dessus. «Ma chère Marie-Ange. Vous êtes sublime. » Des rougeurs apparue sur mon visage. Je n'ai pas l'habitude d'être traitée ainsi. Et si au final cet homme s'avérait être le bon ?   «  Merci Dimitri. Vous êtes très élégants également.»

9 Mars 1912 : Père avait insisté pour que je passe du temps avec Dimitri. Alors souvent il m'envoyait là-bas en Russie dans la demeure principale de mon fiancé. Les trois premières fois où j'y suis allée tout se passait bien, puis j'ai découvert pourquoi j'avais tant d’appréhensions sur le fait d'épouser un homme que je ne connais pas. Ce jour-là il faisait bon vivre dehors alors j'avais décidé de faire un tour dans le grand jardin qui entourait la propriété. Lorsque je suis rentrée il n'était pas encore arrivé. Dimitri est un soldat de la marine Russe. Un très bon soldat même, mais il a toujours eus quelque chose de sombre contrairement à son frère qui est l'époux de ma soeur adoptive. Je me suis dis que ça ne pouvait être qu'un homme bon comme l'est son frère. Mais ma naïveté me trompa. Assise sur le lit dans la chambre dans laquelle on m'avait attribuée je lisais un livre. ON tenait à garder notre intimité jusqu'au mariage, surtout moi, c'était l'une de mes conditions, je ne voulais pas dormir avec cette homme, ni coucher avec lui tant que je ne suis pas mariée. La porte s'ouvrit soudainement et il entra dans son uniforme, classe. Ses yeux d'un bleu perçant me fixèrent. C'est alors que je me lève pour lui faire. « Bonsoir Dimitri. Je suis ravie de vous voir enfin. J'espère que votre journée s'est bien passée.» Il ferma la porte derrière lui. L'ambiance devint alors tendue. «Qu'avez-vous fait aujourd'hui ? » Sa voix était froide, son haleine empestait l'alcool. Un frisson effroyable me traversa le corps, quelque chose n'allait pas... « Je me suis promenée dans les jardin. Votre demeure est vraiment sublime je ne m'en las pas.» Soudain il fit un pas vers moi. «Je t'interdis de sortir quand je suis pas là. Tu m'entends ? » Il ne m'avait jamais tutoyé auparavant. Je ne comprenais pas où il voulait en venir. « Mais ce n'était rien qu'une promenade Dimitri dans le jardin qui plus est !» C'est alors qu'une tempête me frappa en plein visage. Il m'attrapa par le bras et me gifla. Sous le coup de la violence de cette gifle, je tomba sur le lit. Il se positionna sur moi et m'arracha le haut de ma robe. «Je t'interdis de me répondre ! Tu es à moi ! Est-ce que tu comprends ce que je te dis ? » Pétrifié, aucun mots ne sortaient de ma bouche. Ayant une cigarette dans la main il l'écrasa sur ma poitrine et mis son autre main sur ma bouche pour couvrir mes cris. «Réponds MOI! » Je fis alors oui de la tête. Je ne voulais pas subir plus et je n'avais qu'une hâte que la semaine se termine afin de pouvoir rentrer chez moi et tout dire.

16 Mars 1912 : Enfin je pouvais rentrer chez moi, mais tout ne se passa pas comme prévue. Je pensais rentrer seule, mais il m'accompagna et annonça une nouvelle à mon père. Je pensais que les coups allaient s'arrêter, mais depuis qu'il avait été gradé par son major, il était devenu violent régulièrement, les deux premier jours c'était des gifles par la suite, des coups de poings ou de pieds à des endroits toujours cachés par les vêtements. Il m'avait menacé que si je disais quoique ce soit, je mourrai. Par chance on dort séparer, je peux donc me relâcher quand je suis seule, en évitant les miroirs évidemment.
Mon père voyait le bon dieu en lui. Ce soir-là, mon père, ma mère, mon frère, ma soeur et son fiancé étaient tous présent. Nous étions à table, soudain il se leva, et annonça qu'il voulait annoncer quelque chose. «Excusez-moi ! J'ai une annonce à vous faire. Voilà vous avez tous entendus parler de ce paquebot, le titanic. Mon supérieur qui m'a récemment gradé a décidé de m'offrir un cadeau de mariage et m'a donc offert deux places pour voyager avec eux. J'ai réussie à en avoir pour tout le monde, et le mariage se déroulera donc à New York, où j'y ai une demeure. » Tout le monde fut ravis... Sauf moi... Et me voilà partit pour cette aventure...

css made by kusumitagraph | lorelei sebasto cha

_________________
    ne perd jamais espoir

       
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

AMAS + Mes yeux sont aussi bleus que les bleus que je porte sur le corps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tes yeux sont un océan
» Les yeux sont le reflet de l'âme ....
» On dit que les yeux sont le miroir de l’Âme p13
» Stephen King a écrit: « Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... ils gagnent. »
» [2007] Les Bleus: Premiers pas dans la Police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TITANIC ♆ Let's make history :: Boarding Pass :: Billets d'embarquements :: Passagers acceptés-