AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Comme vous avez pu le constater beaucoup de première classe dans le titanic. Merci de privilégier les autres classes et l'autre navire (hors scénario évidemment). La première classe pour le titanic est donc BLOQUÉE Rappel: 3 scénario par personnes (pris ou pas) pas plus, avec un avatar qui peut être réservé les deux autres aux choix. Il faudrait également penser à commencer les rp's ce week-end. Bisous le staff

Partagez | 
 

 Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 30/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 14
♆ âge du personnage : 27
♆ métier : Cuisinière
♆ statut marital : Célibataire



MessageSujet: Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]   Sam 20 Juin - 17:30





Ivresse et petits plats

Première soirée à bord du Titanic. Je suis arrivée cet après-midi et il m'a fallu très vite trouver mes repères. Cet endroit est un vrai labyrinthe ! J'ai à peine eu le temps de poser mes affaires dans ma cabine qu'on m'a dirigée vers la cuisine. Le jeune homme qui me guide à travers les couloirs interminables parle si vite que je comprends une fois sur deux.

Nous avons un menu préétabli et nous servons en priorité les Premières Classes.Tu es cuisinière aux sauces, c'est ça ?

J'acquiesce et accélère le pas alors que nous passons une lourde porte. Wow ! La salle à manger des Premières Classes... du bois foncé et verni, de nombreuses tables carrées recouvertes de nappes blanches, un lustre en cristal... L'espace d'un instant, je suis transportée dans un autre monde, de luxe et de plats gourmets.

Et voici la cuisine.

Retour à la réalité. Les plats gourmets, je vais les cuisiner plutôt que les déguster ! Bon, ça ne m'empêchera pas d'y goûter... J'observe les lieux avec appréhension et salue d'un geste de la tête les autres serveurs et cuisiniers qui s'activent déjà pour préparer le diner. J'ai la tête qui tourne en apercevant le menu de ce soir : "saumon poché et sauce mousseline", "rôti de canard", "agneau", "sauté de poulet à la Lyonnaise"... Il y a dix plats de prévu en tout ! Et une fois que tout sera prêt, je suis également chargée de servir à manger chez les Troisième Classe. J'ai le pressentiment que cette partie-là sera bien plus rapide et facile.

***

Le plus fastidieux est terminé : les riches ont été servis et je suis actuellement en train de me dépêcher vers les réserves de nourriture pour les Troisième Classe. Le menu fait moins rêver, mais est plutôt décent : soupe de riz, pain, roast beef accompagné d'une sauce brune, pommes de terre et dessert aux prunes. Mon estomac gargouille depuis ce matin, mais il me faudra attendre que tout le monde soit servi avant de pouvoir manger quoi que ce soit. Alors je m'active, aidée des autres cuisiniers, des hommes entre 30 et 50 ans pour la plupart. Il n'y a pas beaucoup de femmes et la plupart des hommes sont italiens et parlent entre eux. Cela ne me dérange pas : quand je travaille, je n'aime pas discuter et préfère me concentrer entièrement sur ma tâche. Il arrive que je sifflote ou que je chantonne... du moins, quand je suis seule. Pour certains, c'est la douche, dans mon cas, c'est la cuisine !

20h30. Il est temps d'aller servir mes semblables. Poussant un chariot recouvert de plats chauds, je pénètre dans la salle à manger des Troisième Classe, beaucoup moins impressionnante que celle des Première. Les passagers sont installés et attendent leur nourriture avec impatience : ils se mettent à chahuter et à nous acclamer, moi et les autres serveurs. J'esquisse un sourire en coin : en tout cas, on peut dire que la bonne humeur règne, ici.

Meilleur pain que j'ai jamais mangé ! s'extasie un homme grand et joufflu, aux mains noires de charbon.

Attendez de voir le dessert ! je lui rétorque avec un clin d'oeil.

Dernière table à servir. Une jeune femme attire mon attention et nous échangeons un regard. Des boucles brunes, un petit visage mutin et une robe bien plus élégante que celles de ses voisines... à croire qu'elle s'est trompée d'endroit. Son visage m'est familier mais je suis incapable de déterminer pourquoi. Peut-être l'ai-je aperçue dans les couloirs, tout à l'heure... Après tout, elle est jolie et j'ai tendance à me souvenir des beautés qui croisent mon chemin.

22h.

Je peux enfin m'asseoir et manger. La salle à manger s'est transformée en salle de fête. La plupart des tables ont été poussées vers les murs afin de libérer l'espace et un petit groupe de musiciens enflamment les passagers avec leurs mélodies gaéliques. Même assise, je ne peux m'empêcher de taper la mesure avec mon pied, sous la table. Tout le monde rit, parle bruyamment et certains se sont même mis en tête d'organiser un tournoi de bras de fer, dans un coin de la salle... Je finis mon dessert avec gourmandise, puis m'adosse à ma chaise, les bras croisés, en observant les danseurs improvisés sautiller partout. Là tout de suite, je n'échangerai ma place avec une passagère de Première Classe pour rien au monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen



♆ j'ai embarqué le : 27/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 35
♆ âge du personnage : 24 ans
♆ métier : Couturière
♆ statut marital : Célibataire



MessageSujet: Re: Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]   Sam 20 Juin - 22:54

Et là, le Majordome répond : « Bien sûr que non, Monsieur ! Ici, ce sont les toilettes pour dames. » !

J'éclate de rire avec tous ceux qui partagent notre table. Les histoires de John nous amusent depuis le début du repas, si bien que le riz a failli en étouffer plus d'un ! J'attrape mon verre d'eau et bois plusieurs gorgées ; si j'avais pris la peine de me changer, je n'aurais pas eu peur de tacher ma robe avec le vin. Cette habitude de me faire passer pour ce que je ne suis pas commence à me jouer des tours... Mais il faut bien faire quelques sacrifices pour sauver les apparences ! Et ne pas arriver chez ma nouvelle formatrice avec des créations salies par ma débauche.

Je relève les yeux en entendant Gary changer de ton et croise le regard de la serveuse avec qui il a échangé. Cela ne dure qu'une seconde, mais j'ai la nette impression qu'elle ne m'est pas étrangère. Ses cheveux blonds sont attachés, ne dissimulant rien de son visage fin et de ses yeux bleus. Quelle intensité... Un frisson court le long de mon échine, avant qu'elle ne se détourne afin de poursuivre son service. Je me contente alors de détailler sa silhouette, dont les formes sont gâchées par les vêtements qu'elle porte.

Tout va bien ?

La voix de mon camarade me ramène à la réalité. La main de Lloyd, assis à ma gauche, se pose sur mon épaule. Je me tourne vers lui et lui adresse un sourire distrait alors que Gary reprend :

Attendez, j'en ai une autre... Alors...

Et bien que je sois à la fois absorbée par ses histoires et perturbée par la proximité de mon voisin, je ne parviens pas à oublier l'étrange sensation de connaître la serveuse.

***

Les premières notes de musiques retentissent dans notre portion du paquebot. Déjà, les plus impatients déplacent les tables et je me fais entraîner par Lloyd et Helen sur le côté de la piste.

Qu'est-ce que vous faites, tous les deux ?!

Je suis obligée de crier pour me faire entendre par-dessus le tumulte. Le grand châtain me sourit avant de répondre :

Tu te retiens depuis le début de la soirée, donc on te laisse le choix : soit tu danses avec moi, soit tu retournes dans ta cabine pour te changer !

Jetant un regard désespéré à ma robe, je le supplie plus ou moins en silence.

Je... Je risque de l'abîmer !

Alors, viens ! me somme Helen. Je t'en prête une si tu veux !

Je jauge rapidement sa tenue avec un œil trop critique : une robe brune trop large, un tablier blanc de demoiselle de compagnie et sa coiffe assortie. Le constat est sans appel. Je me force à sourire.

C'est bon, j'ai ce qu'il faut. J'en ai pas pour longtemps.

Je me faufile déjà entre les fêtards pour remonter au pont supérieur. Ça y est, je ne vais pas tarder à retrouver ma véritable nature...

22h.

Une fois changée, je retourne dans la salle où l'ambiance bat son plein : difficile de ne pas sourire face à tant de joie et de liberté. Parce que c'est cela que je ressens depuis mon embarquement. De l'indifférence des conventions. Du relâchement dans les règles. Je peux être qui je souhaite et personne ne peut m'en empêcher. Est-ce que j'ai hâte d'amarrer ? Pourquoi donc serait-ce le cas ! La terre me prive de tous les plaisirs que je m'octroie ici... Et en parlant de plaisir, il me semble que l'un d'eux se profile à l'horizon.

Te voilà, s'amuse Lloyd. Ai-je le droit de t'inviter à danser, à présent ?

Ses yeux charmeurs et clairs me sondent, et il s'incline en me tendant sa main droite, sur laquelle je pose la mienne. Il m'attire avec lui sur la piste improvisée puis me fait tournoyer sur place. Son béret atterrit sur ma tête et ses mains sur mes hanches. Je me laisse séduire par le talent de mon partenaire, mais alors que nos corps se rapprochent une énième fois, je repousse gentiment Lloyd avant que ça ne dérape. Helen ne tarde pas à nous rejoindre, pour mon plus grand soulagement : les intentions de Lloyd depuis le début de la soirée ne pouvant être plus explicites. Me tendant des gobelets de bière, elle s'adresse à notre ami, hilare :

J'ai pas pu en prendre trois !

Je saute sur l'occasion pour me défiler :

J'y vais, j'ai besoin d'une pause !

Déjà ?! On vient à peine de commencer !

Je hausse les épaules, souris et m'éclipse en vitesse. Ce n'est qu'en quittant le cœur de la foule que mon regard se pose sur elle.

La jolie blonde est assise seule à une table, l'air ailleurs. Un sourire malicieux étire mes lèvres alors que j'observe le sien à son insu. Je passe près d'une table en self-service pour attraper deux verres pleins et m'assieds à la sienne sans lui accorder un regard. Je dépose un verre devant elle et le béret de Lloyd devant moi avant de m'accouder, penchée en avant, les mains jointes.

J'ai douté face à votre sérieux de tout à l'heure, mais le petit sourire que vous arborez présentement vous a trahi, chère Gabrielle.

Me tournant vers elle, mes yeux la parcourent avec surprise... Agréable, comme surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 30/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 14
♆ âge du personnage : 27
♆ métier : Cuisinière
♆ statut marital : Célibataire



MessageSujet: Re: Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]   Lun 22 Juin - 14:59

On m'a toujours surnommée "la rêveuse", à cause de ma tendance à me déconnecter du monde qui m'entoure pour me plonger dans mes pensées. C'est peut-être une déformation professionnelle : lorsque vous passez des heures dans une cuisine bruyante, avec des légumes et autres aliments pour seule compagnie, il faut bien trouver un moyen de s'occuper. Le problème, avec les pensées, c'est qu'on ne parvient pas toujours à maîtriser le fil qui les relie. Il suffit que je songe à ma mère, ou à mes frères, pour me noyer dans des souvenirs d'enfance, et en finir par regretter mon défunt père. Il me semble parfois que c'est une maladie. Commencer par penser à des événements joyeux et petit à petit, descendre l'échelle des souvenirs douloureux.

Comme là, par exemple. J'observais avec plaisir la fête qui se déroule en ces lieux, jusqu'à me rappeler... notre dernière danse. Elle portait une robe bleu roi, avec un corset très serré qui soulignait sa taille et sa poitrine. C'était une fête de village, et nous nous étions éclipsées en lisière de forêt, où nous entendions encore la musique, et où nous avons dansé jusqu'à ce que les premières lueurs de l'aube apparaissent à l'horizon.  

Ma mélancolie s'évade soudainement lorsque j'aperçois du coin de l'oeil la jeune femme de tout à l'heure se diriger vers ma table. Elle porte une robe différente, plus modeste, que celle qu'elle arborait au dîner. Le vin et la bière qui coulent à flot auraient-ils fait une victime ?

J'ai douté face à votre sérieux de tout à l'heure, mais le petit sourire que vous arborez présentement vous a trahi, chère Gabrielle.

Un frisson me parcourt en l'entendant prononcer mon prénom. Et malgré le bruit, le son de sa voix ravive enfin ma mémoire. Je me souviens. C'était il y a environ deux ans, alors que je m'occupais du magasin de Maman, qui avait attrapé un mauvais rhume. La jeune couturière était venue acheter du tissu pour ses robes et nous avions discuté pendant un bon quart d'heure... du moins, j'avais fait de mon mieux pour baragouiner des choses à peu près compréhensibles, dans mon anglais lamentable de l'époque.

Je me disais bien que votre visage me rappelait quelque chose... Mlle Crickett, c'est ça ? Qui eût cru qu'on se retrouverait sur un paquebot... Jolie robe, au fait.

J'avise le verre qu'elle a posé devant moi. J'ignore de quel genre de breuvage il s'agit, mais je ne vais pas refuser !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen



♆ j'ai embarqué le : 27/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 35
♆ âge du personnage : 24 ans
♆ métier : Couturière
♆ statut marital : Célibataire



MessageSujet: Re: Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]   Mar 23 Juin - 9:54

Je souris de plus belle en constatant qu'elle ne m'a pas oubliée. Bien des mois ont passé, et je m'étonne un peu plus à chaque seconde de ne pas l'avoir reconnue tout de suite. Son visage fin et son regard intense n'ont guère changé, mais pour ce qui est du reste, difficile d'en juger au premier coup d’œil. Je cesse mon inspection alors qu'elle complimente ma robe.

Allons donc, ce n'est qu'un vieux chiffon. Cependant, il a l'avantage de son âge... Confortable et plus aussi précieux que certaines créations.

Lorsque je l'ai rencontrée, j'avais été envoyée à la boutique de sa mère par ma quatrième patronne pour récupérer des tissus. Ils étaient si onéreux que j'avais hésité à m'enfuir avec... Jusqu'à ce que l'image de mon père, désespéré par mon incapacité à conserver une place, ne me revienne en mémoire. Associée au souvenir que je me trouvais dans un pays étranger, cela avait achevé de me détourner de ma ruse. J'avais alors respecté ma tâche et, évidemment, elle me renvoya tout de même pour une autre raison. J'aurais mieux fait d'écouter mon instinct !
Passons.
Gabrielle m'a servi car sa mère était souffrante, me semble-t-il. Je n'allais certainement pas m'en plaindre... La demoiselle s'était efforcée de me parler en Anglais - avec un accent tout ce qu'il y avait de plus charmant - alors que, osons le dire, je ne faisais pas le moindre effort pour parler Français. Ce voyage n'avait pour moi de réjouissant que les potentielles rencontres que j'aurais pu y faire, et il ne fallait rien attendre de plus que le minimum de ma part. Or, une de ces rencontres se tenaient à présent à ma droite, et cette escapade en France ne me semble plus du tout aussi inintéressante qu'à l'époque.

Alors... Je vois que vous êtes membre de l'équipage. Vous comptez rester aux Amériques ou retourner en mer à la première occasion ?

Je crois que pour rien au monde je ne retournerais d'où je viens. Cependant, si j'avais la possibilité d'embarquer pour des voyages sans fin à bord d'un navire comme celui-ci... Je ne suis pas certaine de pouvoir choisir. New York est sans doute ma Terre Promise, mais pourquoi se contenter d'un port quand on peut les avoir tous ? J'esquisse un sourire rêveur avant d'attraper mon verre et de l'entrechoquer avec le sien, puis de boire à ces retrouvailles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ivresse et petits plats [feat. Amber Crickett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes petits plats faciles by Hana
» Les petits plats de JMC : à déguster sans modération
» Les Trois Balais : recettes des petits plats d'HP !
» Cuisine, gastronomie et bons petits plats (ou pas) au cinéma et à la télévision
» Brochettes de fruits flambées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TITANIC ♆ Let's make history :: The Atlantic Ocean :: RMS Titanic :: Installations des 3rd Class :: Salle à manger-