AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Comme vous avez pu le constater beaucoup de première classe dans le titanic. Merci de privilégier les autres classes et l'autre navire (hors scénario évidemment). La première classe pour le titanic est donc BLOQUÉE Rappel: 3 scénario par personnes (pris ou pas) pas plus, avec un avatar qui peut être réservé les deux autres aux choix. Il faudrait également penser à commencer les rp's ce week-end. Bisous le staff

Partagez | 
 

 An encounter that will change a life. Gideon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 02/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 76
♆ âge du personnage : 25 ans
♆ métier : Aucun
♆ statut marital : Fiancée a un homme envers qui je ne ressens aucun sentiment. Un autre homme m'attire irrésistiblement, mais je ne peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour lui.




MessageSujet: An encounter that will change a life. Gideon   Lun 18 Mai - 22:14

An encounter that will change a life.
Gideon & Abbadon

Me voilà, à bord de ce navire, il était prestigieux et tellement magnifique. La beauté de ce navire m'attirait irrésistiblement, mais je n'étais pas heureuse d'être dessus. Une personne normale, aurait été folle de joie d'être sur le Titanic, mais pas moi. Du moins, j'aurais été heureuse si cela s'était passé dans d'autres circonstances. Ce navire m'emmenait vers mon enfer. Celui où je serais à tout jamais piégée dans une maison avec un mari envers qui je n'éprouverais aucun sentiment. Intérieurement, j'étais détruite et j'avais peur de mon avenir avec lui. Jamais un jour, je n'aurais jamais l'occasion de connaître le véritable amour, celui pour qui tout est possible d'accomplir. Celui qui fait battre votre cœur aussi vite qu'il peut. De sentir cette sensation de bien-être s'emparer de vous. Rien que de penser à cette triste vérité, des larmes avaient envie de couler le long de mes joues. C'était des choses auxquelles je n'avais plus le droit de penser à présent. J'étais vouée à me marier avec l'homme qu'on m'avait obligé à épouser, juste pour mon bien-être et pour les affaires. Ma propre mère ne voulait même pas écouter ce que je voulais dire. Je n'arrivais pas à croire que ma propre mère ne voulait pas mon bonheur. Heureusement pour le moment, mon fiancé ne m'avait pas touché, du moins jusqu'au mariage. De cela aussi, j'avais terriblement peur, perdre ma virginité avec un homme envers qui je n'éprouvais aucun sentiment d'amour. J'allais lui donner ce qu'aucun homme avait vu auparavant, mon corps. C'était extrêmement difficile pour moi de penser à ça, à chaque fois l'angoisse me tiraillait le ventre.

Je chassais toutes ses pensées de ma tête, car je savais très bien qu'il n'y avait aucune issue de secours à mon malheur. Ma dame de compagnie finissait de lacer mon corset et j'enfilais ensuite ma robe. Ma robe était magnifique, elle était dorée et noire et elle brillant énormément. C'était un cadeau de mon fiancé, il avait attendu de me la donner, car il savait très bien qu'il y allait avoir un événement spécial sur le navire. Mon fiancé était extrêmement gentil et attentionné avec moi, il m'offrait ce que je voulais. Mais ce que je voulais, c'était d'annuler ce mariage et de vivre librement ma vie. Mais je ne pouvais pas me permettre de lui dire une chose pareille, ce n'était pas bien. Mes cheveux avaient été positionnés d'un seul côté et légèrement boucler. "Vous êtes magnifique mademoiselle Valentine." Je me regardais dans le miroir de ma chambre et adressais un sourire à ma dame de compagnie. Cette femme était l'incarnation de la gentillesse. Je ne me permettais jamais de la traiter mal ou de lui dire des choses affreuses. Pour moi, elle était une femme comme les autres à qui on devait le respect, comme tout le monde. Ce n'est pas parce que nous n'avons pas les mêmes moyens financiers qu'il fallait la traiter pour une moins que rien. "Merci beaucoup."

Quelqu'un frappait à la porte de ma chambre ce qui m'avait fait sursauter. La porte s'était ouverte et mon fiancé se tenait derrière plein d'admirations devant moi. "Vous êtes magnifique." Il s'approchait de moi et me prenait la main pour me faire un baisemain. Je lui adressais un sourire forcer en même temps de lui faire la révérence. "Vous êtes prête." Non, je n'étais pas prête, mais je devais le faire. "Oui"

Je marchais dans les couloirs du navire au bras de mon futur mari et c'est sans dire un mot que nous faisons notre entrée dans l'immense salle. Beaucoup de personnes étaient déjà là, il discutait et buvait. "J'ai quelque personne à vous présenter qui seront présents à notre mariage." Le mot mariage dans sa bouche m'avait fait exactement le même effet qu'une crise cardiaque. J'avais essayé de me calmer dans ma chambre et d'essayer de ne plus penser à cela, mais ça ne pouvait pas m'échapper. Mon fiancé me présentait à plusieurs personnes, j'essayais de faire bonne figure devant toutes ses inconnues. Mais après avoir vu plus d'une dizaine de personnes, je n'avais qu'une envie, m'enfuir. Je me tournais vers mon fiancé qui discutait avec une femme et lui murmure à l'oreille. "Je reviens, j'ai besoin de me repoudrer le nez, je ne serais pas longue." Il m'embrasse sur le front et je disparais aussi vite que possible dans la foule. J'avais besoin de reprendre ma respiration. Je m'étais donc isolée de toutes ces personnes et fermais les yeux pour me calmer.

crackle bones

_________________
Je vais bientôt me marier, pourtant tu hantes chacune de mes pensées. Je sais que c'est mal de penser à quelqu'un d'autre que son futur mari, mais c'est plus fort que moi. Je suis irrésistiblement attiré vers toi. Comme une abeille attirée vers une fleur.©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 17/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 94
♆ âge du personnage : 33 ans
♆ métier : Ingénieur en construction aéronautique
♆ statut marital : Célibataire

Your reality is
what you make of it



Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.


MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Lun 18 Mai - 23:49





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
S
i tout ce qui vole dans les airs n’a aucun secret pour moi, c’est loin d’être le cas de ces choses qui flottent sur l’eau. Comment autant de tonnes parviennent-elles à rester à la surface et à avancer contre le vent et les vagues ? À vrai dire, j’ai la réponse scientifique, mais il n’empêche que le phénomène me surprend et m’étonne toujours autant. Posté devant le miroir de ma cabine, j’ajuste mon costume avant de demander à Jonathan de m’aider avec mes boutons de manchette. Sourire en coin, je ferais presque un bon fils de bonne famille. Foutaises. Un dernier coup de main dans mes cheveux pour ajuster ma tignasse et je me sens prêt à affronter ma première soirée sur ce bateau. Le repas de ce midi m’avait longuement pompé avec ses discours de la part du capitaine, de l’architecte ou encore du chef de l’équipage. Toute cette mascarade pour nous montrer que nous nous trouvions sur le paquebot le plus prestigieux du monde, et surtout, l’insubmersible. Comme si nous ne l’avions pas déjà lu dans les gros titres avant notre départ. J’emboitai le pas à mon majordome qui m’ouvrit la porte de la cabine. Je ne fis pas deux pas que je me fis rappeler à l’ordre. Raclement de gorge. « Monsieur, n’oubliez-vous pas quelque chose ? » Je me retournai, ah, ce cher Timothey, le stewart s’occupant de mes appartements. Je me tournai vers lui. Un regard de sa part et je compris. Je revins sur mes pas et lançai un regard noir à Jonathan. Comment n’avait-il pas pu remarquer que j’avais oublié mon nœud papillon ? Il trainait sur la commode. Je l’attrapai et ne nouai moi-même avant de ressortir. « Cela est-il mieux ? » Un hochement de la tête de la part du stewart et je me mis en route vers la salle de réception. Mon père était déjà présent sur place depuis belles lurettes. Je n’aimais pas être à l’heure aux évènements, cela faisait bien trop conventionnel.

J’entrai dans l’immense salle et, ayant repéré le chemin plus tôt dans la journée, je filai jusqu’au bar pour m’emparer d’un verre de champagne. Je le vidai d’un coup sec et m’emparai d’une autre coupe avant de me mêler à la foule. Il fallait bien que je fasse bonne figure et finir à moitié saoul avant l’ouverture du bal ne serait pas une bonne chose. D’ailleurs, cette ouverture serait mon atout principal. La danse l’avait toujours été, et les femmes étaient nombreuses sur le paquebot, il y en aurait bien une qui me prêterait sa main le temps d’une valse. Je reconnus au loin l’un des chefs techniciens, il parlait avec d’autres hommes, la discussion avait l’air sérieuse mais assez détendue pour moi. Je décidai de m’y intégrer, au moins, on aurait de quoi parler tous les deux. Pour une fois, je me surpris à vouloir en apprendre plus sur le navire sur lequel je voyageais, et j’appris même des choses en prêtant une oreille attentive à ces cinq hommes. Lors d’un moment de battement, je balayai la salle du regard. Cet instant fut suffisant pour me distraire. Voilà que mon attention était automatiquement attirée vers cette jeune brune, dix personnes plus loin. Elle. La fille du couloir. Je ne connaissais toujours pas son nom, Jonathan n’avait pas été d’une très grande aide sur le coup. Je la suivis du regard tandis que je remarquai qu’elle avançait d’un pas beaucoup trop rapide. « Je vous prie de m’excuser. » m’adressais-je à mes interlocuteurs. Je déposai mon verre sur une table en passant et tentai de rejoindre la même trajectoire que la jeune femme. J’arrivai juste à temps devant elle, mais n’ayant pas prévu mon arrivée, elle manqua de perdre l’équilibre. Je la rattrapai par les épaules, elle releva le regard et je me plongeai dans ses yeux sombres pendant quelques instants. Je détachai mes paumes de sa peau douce. « Vous n’allez tout de même pas nous quitter de si bonne heure ? » Son regard me brûle. Apparemment, mon interruption dans sa fuite ne fait pas l’effet escompté. « Je vois … Vous proposer un verre serait mal venu, ça ne se fait pas envers une femme de cette envergure. Alors accepterez-vous peut-être ma compagnie à l’écart de ce monde ? » J’étais persuadé qu’elle allait refuser, après tout, pourquoi ne le ferait-elle pas ? Mais j’étais tellement intrigué par sa prestance que je tentai le tout pour le tout. Et puis, je n’étais pas connu pour m’arrêter au premier échec.


               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
    lost souls
    Quand on croit, on croit que le monde n'est pas seulement celui qu'on voit, que le réel n'est pas seulement ce qui est visible. On croit que toute vie à un sens et une importance infinie, que chaque individu sur cette terre porte une promesse qui le lie aux autres, une promesse dont il n'a même pas conscience, la plupart du temps. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 02/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 76
♆ âge du personnage : 25 ans
♆ métier : Aucun
♆ statut marital : Fiancée a un homme envers qui je ne ressens aucun sentiment. Un autre homme m'attire irrésistiblement, mais je ne peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour lui.




MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Mar 19 Mai - 0:49





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
T
otalement perdu dans mes pensées, je n'avais même pas vu que j'avais manqué de renverser quelqu'un. Ses mains, c'était emparé de mes bras au moment où j'allais tomber. Ses yeux d'un bleu azur s'étaient immédiatement posés dans les miens. Un courant électrique m'avait parcouru entièrement ce qui me surprit. Je ne savais pas réellement ce qu'il venait de se passer en l'espace de si peu de temps. Ma tentative de fuir, avait totalement échoué, mais à cet instant présent, je n'en avais plus rien à faire. J'étais comme paralysé, incapable de faire le moindre mouvement ou même de prononcer le moindre mot. J'étais totalement perdu dans l'océan bleu de ses yeux, quand sa deuxième question me fit revenir à la réalité aussi vite que j'étais partie. Il venait de me proposer d'aller plus à l'écart de la foule, ce n'était peut-être pas prudent, mais j'avais réellement envie de le suivre. Mon fiancé allait certainement me chercher partout, mais à ce n'était pas grave, je n'avais pas envie de passer la soirée avec lui. Je savais que j'allais certainement passer un sale quart d'heure avec mon beau-père ou avec ma mère après, mais ce n'était pas grave. " Avec plaisir, mais à qui ai-je l'honneur ? "  

Mon cœur battait la chamade, je n'avais encore jamais parlé avec d'autres hommes. J'étais toujours obligée de rester à la près de mon fiancé et ma mère surveillait toujours mes faits et gestes. Alors, ce soir, j'allais profiter de son absence pour pouvoir m'éclipser pour une fois. De plus, cet homme avait quelque chose qui m'intriguait et m'attirais irrésistiblement. Pour une fois dans ma vie, je me sentais vivante, je faisais quelque chose qui m'était totalement interdit par ma famille. C'était d'ailleurs certainement ça qui m'avait fait monter mon taux d'adrénaline et que j'avais l'impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine.

Je ne devait pas penser à ça, je devais vivre le moment présent et on verra ce que demain est fait. " Sans vouloir paraître curieuse, vous voulez aller où ?" Je n'avais qu'une envie, partir vite de cette salle pour éviter tout le monde qui m'entoure, j'avais besoin de me changer les idées. L'inconnue qui me faisait face, devait surement être surpris de ma façon de réagir. Il devait surement me prendre pour une folle, accepter l'invitation d'un parfait inconnu était une idée totalement stupide.  


               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
Je vais bientôt me marier, pourtant tu hantes chacune de mes pensées. Je sais que c'est mal de penser à quelqu'un d'autre que son futur mari, mais c'est plus fort que moi. Je suis irrésistiblement attiré vers toi. Comme une abeille attirée vers une fleur.©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 17/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 94
♆ âge du personnage : 33 ans
♆ métier : Ingénieur en construction aéronautique
♆ statut marital : Célibataire

Your reality is
what you make of it



Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.


MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Mar 19 Mai - 14:05





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
L
a soirée s’annonçait moins pourrie que je ne l’avais pensé, et heureusement. Plus les minutes passaient et plus je me calmais sur la boisson. Étonnant. Mes intentions étaient bonnes lorsque je me suis approché des hommes en pleines discussions portant sur les capacités du paquebot ou encore en parlant de chiffres exorbitants comme le nombre de boulons qu’il aura fallu ou les tonnes de charbon nécessaires à faire tourner les machines. Pourtant, il ne m’avait fallu qu’une minute d’inattention pour être distrait. Je devais passer pour un homme au QI inférieur à celui d’un poulet en ce moment même, mais je sentais que ma chance était là, et je ne pouvais pas la laisser passer. Je ne pouvais pas la laisser s’échapper, pas encore une fois.  Elle avait ce je ne sais quoi qui m’attirait indéniablement vers elle. Je ne connaissais pas encore son parfum et pourtant, je rêvais de m’en enivrer. En deux occasions pour elle de me remarquer également, elle ne l’avais pas fait. Elle n’avais pas même retenu un regard. Ceux qui me connaissent le savent, je n’aime pas les choses faciles et gagnées d’avance. Rares seront surpris de me voir lui courir après. C’est comme ça que ça marche. Je lui cours après, je lui montre de l’intérêt, assez pour qu’elle pense que je suis intéressé à elle et ensuite, je n’ai plus rien à faire, c’est elle qui me mange dans la main. Cette jeune fille serait-elle pareille aux autres ? Quelque part au fond de moi, j’espérai que non. J’espérais que ce regard soit différent, que le sang qui coule dans ses veines soit aussi fugace que le mien, qu’une part de pureté malicieuse règne en elle. J’espérais qu’elle soit différente, peu importe sur quel point ce serait le cas. Et pourtant, d’autre par, je l’avait désirée mienne dès que je l’avais vue, j’avais espéré qu’elle ne résiste pas, qu’elle fonde en un instant dans mes bras. Je me battais avec moi-même et mes contradictions éternelles.

Je m’approchai d’elle et la rattrapai à bout de bras, pas assez pour que l’on soit proche. Lorsque j’entrai en contact avec sa peau nacrée, mes muscles se figèrent instantanément, mon regard même ne pouvait s’échapper. Intérieurement, je me félicitai d’avoir suivi mon instinct, il ne me trompait que très rarement. Je ne pus m’empêcher de songer à Isabelle lorsqu’elle accepta mon invitation sans poser de question. Cette attitude et ce goût de l’inconnu, elle l’avait aussi. Au même instant, je sentis qu’elle plaçait en moi certaines attentes. S’ennuyait-elle à cette soirée ? Voulait-elle simplement rentrer à sa cabine ? Je ne connaissais pas les raisons de sa fuit mais une chose était sure et évidente : mon apparition dans son sillage était appréciée. Peut-être même était-ce ce qu’elle attendait ? Que quelqu’un vienne la sortir de sa routine. Sans vouloir me prendre pour quelqu’un que je ne suis pas, je pensai être à la hauteur pour ces attentes-là, si telles elles étaient. « Quel homme voulez-vous que je sois pour vous ce soir ? » J’évinçai volontairement la question de mon identité. Contradiction, à nouveau, puisque la seule chose que j’avais cherché jusqu’à ce moment était de connaître son nom. Mon jeu de séduction et ma nature protectrice ayant pris le dessus sur la franchise, voilà que je me cachais moi aussi derrière un mystère que je lèverais je ne sais quand. Son cou se crispa légèrement et je pus remarquer le sang circulant dans ses veines à vitesse folle, inconscient du fait qu’elle me faisait le même effet. Je sentis également en elle ce désir perçant de se mettre à l’abri des regards. Que j’aie été là ou non, elle l’aurait fait mais là, elle me donnait le droit de la guider où bon me semblait. « Ne nous éloignons pas trop, j’aimerais tout de même profiter de quelques danses. » J’ouvris mon bras en dirigeant mon coude en sa direction, lui laissant la place pour glisser son bras et poser sa main sur mon avant-bras. Je la vis hésiter et sentis qu’elle n’avait pas l’habitude de ce qui semblait être pour moi une formalité. Je lui servis un regard qui se voulait rassurant et confiant. Elle me parut si douce lorsqu’elle posa sa main recouverte d’un gant sur moi que je m’adoucis également. Elle avait l’air d’un petit agneau égaré, la manger directement serait mal venu. J’avançai d’un pas et elle me suivit en dehors de la salle. Comme prévu, nous ne nous avançâmes pas bien loin, mais assez pour être à l’écart de l’agitation. L’emmener sur le pont serait une mauvaise idée puisqu’il faisait froid dehors. « Que vous a-t-il amené sur cet immense paquebot, ma chère ? » Je continuai de marcher jusqu’à arriver sur un couloir extérieur. « Et s’il-vous-plait, évitez moi l’éternel baratin de la recherche de la grande aventure. Nous avons tous une bonne raison de nous rendre sur l’autre continent. » La vue sur l’océan de nuit à travers les vitres faisait froid dans le dos, tout cela paraissait infini. De là où nous étions, nous pouvions encore entendre la musique des violonistes et le brouhaha des convives mais rares étaient les personnes qui empruntaient le même chemin que nous.


               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
    lost souls
    Quand on croit, on croit que le monde n'est pas seulement celui qu'on voit, que le réel n'est pas seulement ce qui est visible. On croit que toute vie à un sens et une importance infinie, que chaque individu sur cette terre porte une promesse qui le lie aux autres, une promesse dont il n'a même pas conscience, la plupart du temps. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 02/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 76
♆ âge du personnage : 25 ans
♆ métier : Aucun
♆ statut marital : Fiancée a un homme envers qui je ne ressens aucun sentiment. Un autre homme m'attire irrésistiblement, mais je ne peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour lui.




MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Mer 20 Mai - 21:02





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
J
'avais traversé cette salle à grands pas pour rejoindre un endroit où j'allais enfin pouvoir reprendre ma respiration. À côté de mon fiancé, c'était comme si la panique s'emparait de moi, ma respiration s'emballait et j'avais l'impression que j'allais tomber dans les pommes. Si j'étais déjà ainsi avec mon futur époux, comment je serais dans quelques années. Je ne pourrais pas la fuir éternellement, j'avais même l'impression que peu importent l'endroit où je m'enfuirais, il réussirait à me retrouver. J'étais pigée à vie de cet homme, je n'avais pas d'autre échappatoire que de l'épouser. Tous mes rêves et tous mes espoirs, c'était à jamais échapper pour ne former qu'un tas de poussière qui serait emportée par le vent. Les femmes n'avaient pas leur mot à dire, elles devaient accomplir ce qu'ils leurs étaient demandés. Mais moi, j'avais ce besoin de devoir me rebeller, de faire ce que bon me semble. Je ne voulais pas être retenue prisonnière d'un homme que je n'aime pas. Je voulais voyager voir le monde et ses merveilles. Je ne voulais pas être une femme comme les autres tout simplement. Mais avais-je vraiment le choix ? Mon choix, ce n'était pas à moi de le faire, mais quand j'avais terminé ma course à moitié dans les bras de ce jeune homme, j'étais même pratiquement tombée. Mon choix s'était remis en question. Nos regards s'étaient plongés l'un dans l'autre et c'était comme si quelque chose d'invisible m'attirait à lui. Il était beau et dans son regard, je voyais quelque chose de mystérieux et de douloureux. Le contact de sa peau sur la mienne m'avait instantanément électrisé le corps, pour une raison que j'ignore encore. En l'espace de quelque seconde, cet homme mystérieux m'avait procuré des sensations nouvelles. Son regard d'un bleu me paralysait sur place et bizarrement, j'avais envie d'en savoir plus sur lui. J'avais besoin de savoir son nom, mais il n'avait pas envie de le dévoiler tout de suite, ce qui me faisait sourire. " J'aimerais que vous soyez vous-même monsieur. Je n'ai pas besoin que vous soyez quelqu'un d'autre avec moi. J'aime voir la vraie facette des gens que je côtoie." S'il voulait jouer à ce petit jeu avec moi, c'était certainement perdu d'avance. J'étais aussi très forte. Il voulait jouer l'homme mystérieux avec moi, j'allais donc en faire de même. Je ne lui donnerais certainement pas mon nom, s'il ne me donne pas le sien.

Je lui avais permis de m'emmener où bon lui semble, mais j'étais curieuse et j'avais envie de savoir où il avait prévu de me conduire. Je lui avais donc posé la question, en plus de n’emmener quelque part, il voulait profiter de moi pour danser. Cette soirée risquais de devenir de plus en plus intéressante. Je lui adressais un joli sourire avant de prendre son bras qu'il me proposait et je le suivais dans les couloirs du paquebot. Je commençais à me détendre un peu plus à l'idée que mon futur mari ne me surprenne pas avec un autre homme que lui. Ma mère devait surement être arrivée à la soirée et devant me chercher partout, mais à cet instant, je n'en avais que faire. Pour une fois depuis que j'étais arrivée sur ce navire, je me sentais bien et enfin moi. Je ne jouais pas la femme modèle aux yeux de tout le monde et de ma famille.

Sa question m'avait glacé le sang, mon futur époux me revenait en tête et mon cœur s'emballait. Est-ce que je pouvais dire a un inconnu, que j'étais sur ce navire, car mon fiancé m'avait payé le voyage et que moi, j'essayais par tous les moyens de le fuir ? Je ne savais pas trop, trop de questions se posaient en même temps dans ma tête et je n'avais aucune réponse. "Non ce n'est pas l'aventure qui m'amène sur ce navire, si je suis là, c'est plus par obligation. Je dois me marier à un homme que je n'aime pas, juste pour les affaires de la famille et pour faire plaisir à ma famille." Je fermais les yeux pour essayer de retenir les quelques larmes qui voulaient couler. "Excusez-moi." Je me sentais tellement stupide de pleurer, je ne devais pas craquer pas maintenant. J'essayais de reprendre mes esprits et réengageais la conversation. "Et vous monsieur l'inconnu, pourquoi êtes-vous sur ce navire ?"


               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
Je vais bientôt me marier, pourtant tu hantes chacune de mes pensées. Je sais que c'est mal de penser à quelqu'un d'autre que son futur mari, mais c'est plus fort que moi. Je suis irrésistiblement attiré vers toi. Comme une abeille attirée vers une fleur.©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 17/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 94
♆ âge du personnage : 33 ans
♆ métier : Ingénieur en construction aéronautique
♆ statut marital : Célibataire

Your reality is
what you make of it



Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.


MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Mer 20 Mai - 22:01





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
E
lle m’avait demandé d’être moi-même, le pire rôle à jouer dans ceux que je connaissais. Je lui servis un sourire crispé. « Vous risqueriez peut-être de regretter votre choix. » Elle semblait sûre d’elle, même plus que moi. Être moi n’était pas la bonne solution, elle aurait mieux fait de demander à avoir un gentleman, ce que je ne suis qu’en apparence, ou par simple intérêt –ce qui était le cas ce soir. Les lieux plus propices au repos et au calme ne manquaient pas sur le paquebot, si bien que je ne les avais pas encore tous visités. Un lieu que j’affectionnais plus que d’autres, de ceux que j’avais déjà explorés, était notamment cette balade couverte. J’avais d’ailleurs été surpris de rencontrer quelques personnes ayant emportés leurs animaux domestiques avec eux puisque les stewarts les promenaient à leur place. Les architectes avaient décidément pensé à out, et surtout à notre confort. Puisqu’il faisait frais à l’extérieur, il n’était pas déplaisant de pouvoir se balader à l’abri du froid et du vent. Je décidai donc d’emmener ma belle inconnue à cet endroit précis, à quelques pas de la salle de réception. Je me sentais désormais en terrain connu et plus à l’aise. Pourtant, j’avais l’étrange impression que je devrais profiter de ce moment fugace avec la demoiselle tant qu’il m’en était possible, comme si ce rêve bien trop beau allait s’envoler bien plus vite que prévu. Et voilà que je me surprenais à rêver, décidément ! Je me surpris à l’observer quelques secondes durant, découvrant ses lèvres fines, son nez fin, ses cils recourbés et ses sourcils parfaitement épilés. Elle avait la peau nacrée qu’ont les jeunes filles nobles et sentait le lait d’amande ou de vanille, parsemé d’un soupçon de rose et de poivre. Tous ces détails, y compris ses yeux noisette perçants entrèrent en moi en quelques instants et j’avais l’intime conviction que j’allais en rêver la nuit venue. J’avalai une boule de salive et me rendis compte que ma gorge était extrêmement sèche, comme déjà en manque d’alcool. Elle avait tout de la petite fille de bonne famille parfaite. Même ses expressions étaient douces, et je doutai qu’elle n’ait jamais été à l’encontre de l’avis de quelqu’un. Ce genre de comportement a le don de marquer les filles d’une ride marquée au niveau du front, ride absente de son visage. Je n’avais pas besoin de lui poser la question. En l’observant simplement, je compris qu’elle était encore pure et insouciante. La part d’ombre en moi fit son apparition me montrant qu’elle était toujours là et que d’ordinaire, je ne m’arrêtais pas devant la pureté de quelqu’un. Au contraire, à peine le détail était-il relevé que je m’empressais de remédier au problème. Comme si je devais rendre tout le monde aussi pitoyable que moi.

Après avoir décelé les détails qu’elle me laissait entrapercevoir de par sa posture et ses manières, je ne pus m’empêcher de lui poser la question principale : celle de sa venue sur l’insubmersible. Lorsqu’elle me répondit, j’aurais préféré ne jamais avoir posé la question. Au moins, maintenant j’étais fixé. Je me redressai en position défensive, comme pour montrer que j’étais au-dessus de ça. « En voilà des révélations my lady … » Si telles étaient les raisons de son voyage, et je n’avais pas de raison d’en douter, elle me surprenait à me le révéler sans faux semblants. Je la trouvai contradictoire, si elle était ici avec son futur mari, pourquoi avoir accepté ma compagnie ? Regrettait-elle son choix ? N’étais-je qu’une distraction pour elle ? Je me sentais offensé. Certes, j’avais l’habitude de traiter les femmes comme tel, mais jamais on ne m’avait rendu la pareille. Étrange de se retrouver de l’autre côté. Mon esprit malicieux me rappela à l’ordre en me signalant que, comme j’avais pu le remarquer, elle avait tout d’une fille bien et pure, et que par conséquent, les chances qu’elle ait pensé si loin étaient faibles. Elle me surprit d’ailleurs lorsque je vis ses yeux se perler de larmes. Mal à l’aise, je continuai la conversation. J’étais plutôt le dernier des hommes à savoir y faire avec les femmes tristes, et puisqu’elle m’avait demandé d’être moi-même, je n’avais pas trop à m’en soucier. « Et vous faites toujours tout ce que votre famille vous dit de faire ? » Ma remarque sonnait à la fois comme un reproche et un défi. Bon Dieu, pas encore une fille bien rangée qui n’ose pas faire un pas de travers ! Peut-être n’était pas si intéressante qu’elle semblait l’être lorsque je l’avais croisée pour la première fois. Je ne fus pas surpris qu’elle poursuive en me renvoyant la question, ce qui me conforta dans l’idée qu’elle ne refusait pas son choix de m’avoir suivi. « Et bien, j’accompagne mon père pour affaires. Il se charge des relations, et moi de la partie tête pensante. Nous formons plutôt une bonne équipe tous les deux. » Et ce n’était pas tous les jours que je faisais des éloges envers mon père, seulement parfois, il faut bien rendre à César ce qui est à César. Je regardai quelques secondes l’océan plongé dans l’obscurité avant de revenir à elle. « Imaginons quelques minutes que vous n’êtes pas ici par obligation, et que je ne suis pas là non-plus pour affaires. Pour quelles raisons aimeriez-vous vous rendre aux Amériques ? » Permettre à une femme de rêver était toujours la clé.



               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
    lost souls
    Quand on croit, on croit que le monde n'est pas seulement celui qu'on voit, que le réel n'est pas seulement ce qui est visible. On croit que toute vie à un sens et une importance infinie, que chaque individu sur cette terre porte une promesse qui le lie aux autres, une promesse dont il n'a même pas conscience, la plupart du temps. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 02/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 76
♆ âge du personnage : 25 ans
♆ métier : Aucun
♆ statut marital : Fiancée a un homme envers qui je ne ressens aucun sentiment. Un autre homme m'attire irrésistiblement, mais je ne peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour lui.




MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Ven 22 Mai - 22:26





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
Ê
tre avec quelqu'un que je ne connaissais absolument pas, me changeais les idées et me procurais des sensations nouvelles. J'aimais être en sa présence, j'aimais le voir poser les yeux sur moi et j'adorais contempler ce si beau visage. Il avait tellement l'air d'un ange tombé du ciel, si j'avais croisé son chemin ce soir, c'était peut-être pour une bonne raison, mais j'ignore encore laquelle. Ma respiration était beaucoup plus rapide en sa présence, tout ceci était tellement nouveau pour moi. J'adorais cette sensation d'adrénaline qui me submergeait, cet étrange mélange de peur et d'excitation. Ce besoin irrésistible d'en savoir plus sur lui. Pourtant j'avais cette étrange sensation qu'il voulait se cacher dernier quelqu'un qu'il n'était pas. Je lui avais demandé d'être lui-même, je sentais au plus profond de moi qu'il me mentait. J'avais même du mal à lire en lui, c'était comme s'il avait créé une barrière infranchissable autour de lui. Je me posais tout un tas de questions à son sujet, mais je ne pouvais pas lui poser. " Je prends le risque de le regretter. " Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il disait une chose pareille, mais quelque chose me dit que je n'allais peut-être pas tarder a le savoir.

Nous continuons de marcher, jusqu'à arriver à une ballade couverte qui nous offrait une vue magnifique. Les étoiles brillaient ce qui rendait tout ce spectacle encore meilleur. J'étais heureuse d'être ici, loin des regards de ma famille, loin de mon mari, loin de tout ce qui me rendait triste tout simplement. Je n'avais aucune envie que ce moment au côté d'un inconnu plus que charmant s'arrête. Je ne voulais pas retourner à la triste réalité qui est ma vie maintenant. J'aimerais tellement vivre ma vie comme bon me semble et cet homme en face de moi remet ce choix en question. Il me faisait réfléchir sur mes choix et la décision que je pouvais encore prendre malgré le risque de me retrouver seule. Mais après tout, j'étais seule, ma mère ne pensait qu'à l'argent, mon beau-père qu'aux affaires. Moi dans tout ceci, je n'étais que le pion, incapable de bouger, car mon chemin est parsemé d'embûches plus redoutables les unes que les autres. Mais si j'avais le courage de reculer, je trouverais un chemin paisible et sans piège. Comment faire quand un choix paraît si simple, alors que c'est tout le contraire. Je chassais encore une fois ces pensées qui me rendaient toujours aussi triste. Tous ceci pouvait encore attendre encore un peu. Je préférais profiter de cette soirée avant qu'elle ne se finisse pour toujours.

Je lui avais raconté pourquoi j'étais sur ce navire ce qui avait l'air d'avoir renfoncé cette barrière qui l'entourait. Je n'aurais sans doute pas dû dire une chose pareille, je ne voulais certainement pas qu'il prenne la fuite. Je ne voulais pas qu'il parte, je ne voulais pas qu'il croit qu'il était simplement une distraction. Il était loin d'être une distraction, il était bien plus, mais ça, je ne le savais pas encore. Je me sentais tellement bien avec lui que cela me paraissait tellement bizarre. L'amour était une chose que je ne connaissais pas, les sensations qu'elle procurait étaient inconnues pour moi. Vouloir rester avec lui et avoir une envie irrésistible de vouloir l'embrasser faisait partie de ces sensations ? Je n'en avais aucune idée, mais ce n'était pas le genre de pensée que j'avais le droit d'avoir.

Je baisais le regard, non, je n'avais pas toujours fait ce que ma famille voulait, mais là, c'était différent. Je n'avais pas vraiment mon mot à dire. "Non, je n'ai pas toujours écouté ma famille, mais c'est différent cette fois-ci. Si je n'accepte pas ma famille me reniera certainement et je ne veux pas me retrouver seule et sans endroit où aller. Je n'ai jamais été confronter à moi-même sauf maintenant sur ce navire où je me remets tant de fois en question ou je réfléchis à l'avenir que j'aurais avec cet homme et tout ce que je vois me terrifie et je me dis que je n'ai pas envie de cet avenir-là." Il devait tellement me prendre pour une imbécile que j'avais honte de moi et ce que je venais de dire. Ma vie n'était pas facile, mais c'était moi le seul maître de mon destin. C'est moi qui avais toutes les cartes en main, l'inconnu m'effrayait autant qu'il m'attirait irrésistiblement.

Je l'écoutais parler, au moins lui n'était pas tourmenté par la décision qui risquerait de changer sa vie pour toujours. Il était simplement sur ce navire pour des affaires. Je donnerais tellement pour être à ça place plutôt qu'à la mienne. " Quel genre d'affaire faite vous monsieur l'inconnu ?" Je souriais de ma question, Monsieur l'Inconnu, j'espère que je finirais par avoir son nom. J'aimerais beaucoup mettre un nom sur ce si beau visage. Sa deuxième question m'avait fait sourire davantage. l'Amérique était mon pays et ma terre natale. Il était vrai que je n'avais jamais quitté New-York et que visité ce pays m'intéresserait beaucoup. "J'habite là-bas, je reviens simplement d'un voyage de France avant mon mariage. Mais je dois bien avouer que visiter ce pays fait partie de mes rêves."


               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
Je vais bientôt me marier, pourtant tu hantes chacune de mes pensées. Je sais que c'est mal de penser à quelqu'un d'autre que son futur mari, mais c'est plus fort que moi. Je suis irrésistiblement attiré vers toi. Comme une abeille attirée vers une fleur.©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 17/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 94
♆ âge du personnage : 33 ans
♆ métier : Ingénieur en construction aéronautique
♆ statut marital : Célibataire

Your reality is
what you make of it



Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.


MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Lun 25 Mai - 10:48





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
Q
uelque chose d’électrique naviguait entre nos deux corps, entre son esprit et le mien, je pouvais le sentir. Et j’adorais ça ! C’est exactement le genre de sensation que j’aime ressentir, me sentant tout d’un coup pousser des ailes, poussé par une audace incroyable. Les femmes aiment les hommes qui mènent la danse, et celles qui vous diront le contraire sont celles à qui cette joie n’est pas encore arrivée. Lorsqu’un homme prend les devants, il devient le centre de ses pensées. Elle devient obnubilée et ne voit que lui. Certaines tiennent parfois tête mais croyez-moi, c’est plus pour tester vos limites qu’autre chose. La belle brune était plutôt douce et se laissait porter par le vent, ou plutôt par mes désirs, me facilitant la tâche. D’ordinaire, j’aurais trouvé ça d’un ennui mortel, mais sa fragilité me donnait envie de rester, voir afin de la briser. Elle prenait le risque de regretter et elle ne pourrait pas me reprocher de l’avoir prévenue et même de lui avoir laissé l’opportunité de s’en aller, comme elle cherchait si bien à le faire. Pour l’instant, j’avais une place dans son estime au-dessus de celle de son futur époux, et c’était toujours ça de pris, mais le resterais-je ? Quoi qu’il en soit, j’allais pouvoir tirer avantage de la situation et c’était la seule chose qui m’importait vraiment. Plus les minutes passaient, et plus elle s’ouvrait à moi, un peu trop facilement. Je ne me gênai pas pour la bousculer et la pousser dans les retranchements de sa situation. Elle avait tout de la petite fille modèle et pourtant, je sentais son envie de me prouver le contraire. Comme si d’être sage n’était pas assez bien vis à vis de moi et qu’elle devait se justifier. Elle avait sans doute raison. « Vous préférez donc passer le restant de vos jours avec  quelqu’un dont vous ne voulez pas plutôt que d’être seule et d’avoir la chance de vivre en accord avec vous-même ? » Ah, les femmes ! Une façon de raisonner que je ne comprendrai décidément jamais. Je ne me gênai pas non-plus pour dénigrer l’homme auquel elle était promise puisqu’elle l’avait bien fait avant moi. Ses paroles me confortaient dans l’idée que mes propres convictions allaient à l’encontre de la société, ne comprenant toujours pas pourquoi le monde donnait tant d’importance aux riches et aux apparences. C’est à cause de cela qu’il y a tant de personne avec un ballait dans le cul autour de nous. « Une seule journée à bord du Titanic et vous voilà déjà toute étourdie ! Qu’en sera-t-il de demain ? » Ma question n’en était pas une, plutôt une remarque rieuse quant à ses dires.

Je parlai ensuite de moi, ou tout du moins de ce que je pouvais lui en dire. Elle semblait intéressée mais puisqu’elle était bien éduquée, cela ne m’étonna pas. « Je m’occupe plutôt de ce qu’il se passe dans les airs. L’eau et les vagues, c’est très peu pour moi, l’aéronautique me parle beaucoup plus. » Mon esprit n’appartenait ni à la terre, ni à la mer mais bien au ciel. Peut-être étais-ce à cause de ces influences que j’étais si libre d’esprit ? Continuer à parler de moi, de ce que j’étais vraiment ne m’intéressant pas, j’engageai la conversation sur ses rêves et ses attentes. Quelque chose de plus léger mais qui me permettrait d’en savoir plus sur elle. « Oh, vous ne m’aviez pas dit que vous étiez américaine … » Normal en un sens puisque je ne lui avais pas posé la question. Je me surprends moi-même à être maladroit avec la demoiselle. Le détail qu’elle n’était pas encore mariée ne m’ayant pas échappé, je me disais que tout était encore possible, et surtout, elle ne s’était toujours pas enfuit. Un instant, je me permis de nous imaginer tous les deux à parcourir le pays et visiter des contrées inconnues autant pour elle que pour moi. Mon esprit me rappela vite à l’ordre. Depuis quand est-ce que je m’imagine dans l’avenir avec une femme ? Pas depuis Isabelle. Son souvenir me flanqua un coup au ventre et je crus un instant avoir la nausée. Me contenter de l’instant présent tant que je peux l’avoir serait préférable. La vie m’a appris que c’est de faire des projets qui fait mal car c’est quand ils ne sont pas réalisés que l’on prend conscience et que l’on tombe.

Un léger moment de calme se fit sentir dans la grande salle avoisinante. Je ne pouvais entendre ce qu’il se disait exactement, mais je compris qu’il s’agissait du lancement de la dite soirée de gala. « Si nous restons ici, nous allons manquer le principal … » Je la vis hésiter, et j’hésitai moi-même. Peut-être que de rester avec elle ici serait préférable, peut-être risquions-nous moins à rester cachés. Non pas que j’aie peur de quelque représailles que ce soit, simplement que si ça avait été moi le futur mari, je n’aurais pas hésité une seule seconde à flanquer mon poing à la figure de l’homme s’étant éclipsé avec ma chère et tendre. Un sourire en coin apparut sur mes lèvres à l’idée de prendre le risque. N’ayant absolument rien à perdre, je m’avançai d’un pas et me tournai vers la charmante inconnue. Je lui tendis ma main, paume vers le haut. « Mademoiselle, accepteriez-vous cette première danse ? »



               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
    lost souls
    Quand on croit, on croit que le monde n'est pas seulement celui qu'on voit, que le réel n'est pas seulement ce qui est visible. On croit que toute vie à un sens et une importance infinie, que chaque individu sur cette terre porte une promesse qui le lie aux autres, une promesse dont il n'a même pas conscience, la plupart du temps. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 02/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 76
♆ âge du personnage : 25 ans
♆ métier : Aucun
♆ statut marital : Fiancée a un homme envers qui je ne ressens aucun sentiment. Un autre homme m'attire irrésistiblement, mais je ne peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour lui.




MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Jeu 28 Mai - 18:18





     

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
J
e ne savais pas pourquoi j'arrivais à parler comme ceci, surtout avec quelqu'un que je connaissais il y à quelques heures maintenant. J'arrivais à lui dire des choses que j'avais pratiquement toujours gardées pour moi, même si je parlais beaucoup avec mes deux autres soeurs ce soir ce n'était pas pareil. Cela me procurait un réel bien, du moins jusqu'à ce que je retourne auprès de mon fiancé. Il devait surement me chercher partout tout comme ma mère, mais ce bateau est tellement grand que cela me laisse assez de répit avant qu'elle ne me trouve. À cet instant présent, j'avais l'impression d'être une petite fille qui se cachait, car elle avait fait une énorme bêtise. En quelque sorte, je venais de faire une bêtise et si mon fiancé et ma mère me voyaient avec cet homme, j'aurais le droit de passer un sale quart d'heure. Mais ce soir, j'avais envie de prendre ce risque, car cet homme en valait la peine pour moi. Pourquoi il en valait la peine, je ne savais pas encore. Mais j'avais cet irrésistible besoin de rester près de lui et d'écouter chaque parole qui sortait de sa bouche. J'avais l'impression de passer pour une imbécile en face de lui. J'avais l'impression d'être une femme sans réel intérêt qui s'apitoyait sur son triste sort. Pourtant, il était encore là à répondre à chacune de mes questions, comme ci ce que je disais l'intéresser. Très franchement, j'avais vraiment du mal à croire qu'un homme comme lui s'intéresse un tant soit peu à moi. Mais je restais là, malgré tout cela et je continuais de lui parler comme si ce que je racontais l'intéressait. "Mes pensées sont tellement confuses, que je n'arrive plus vraiment à penser par moi-même. Mais peut-être que quelqu'un pourra un jour, me faire réaliser que la vie vaut vraiment la peine d'être vécue et qu'il ne faut pas simplement suivre le chemin qui vous était destiné." Mon dieu, je n'arrivais pas à réaliser que je venais de dire une chose pareille. C'était sorti tellement naturellement que ma bouche avait parlé avant même de penser à ce que j'allais dire." Demain est un nouveau jour monsieur l'inconnu, je ne peux pas prévoir ce que demain saura." Je lui adressais un joli sourire. Mais j'aurais aimé que demain soit aussi bien que cette soirée. J'aimerais simplement que le temps s’arrête.

Je lui avais ensuite posé une question sur lui, après tout, moi aussi, j'avais le droit de savoir ce que ce beau jeune homme faisait dans la vie. Son métier était extrêmement intéressant, mais c'était comme si, il ne voulait pas en parler. Après ma réponse, il était immédiatement revenu sur ma vie. Encore une fois, il se renfermait derrière ce mur que je n'appréciais pas particulièrement. "Non effectivement, je n'ai rien dit et vous monsieur l'inconnu qu'elles sont vos origines ?" J'engageais encore une fois la conversation pour en savoir plus sur lui, j'étais déterminée à le faire parler ce soir. Pendant un moment, j'avais cru dire quelque chose qui ne fallait pas, il avait une telle expression de souffrance sur son visage qui s'était effacé aussi vite qu'elle était arrivée. Que s'était-il passé dans sa tête, lui était-il arrivé quelque chose de grave plus jeune. Quand nous avons échangé ce regard, quand nous nous sommes rencontrés, j'avais vu dans ses yeux de la souffrance. Mais je n'étais pas sûre, jusqu'à maintenant, il y avait quelque chose en lui qu'il le rendait malheureux.

Un long silence c'était installé entre nous, je n'osais rien dire, par peur de voir encore cette expression sur ce si beau visage. J'entendais des voix qui venaient de l'autre pièce, mais je ne comprenais rien. L'inconnue en face de moi vient rompre le silence qui s'était installé en m'invitant à rejoindre la soirée. Mon coeur était reparti de plus belle, je n'avais aucunement envie de retourner à cette soirée au risque de tomber sur ma mère et mon fiancé. Si jamais il me voyait avec lui, c'était la catastrophe assurer. Il avait l'air de comprendre mon inquiétude malgré que je n'avais prononcé aucun mot. Il s'était donc avancé vers moi et m'avais proposé sa main. "Avec grand plaisir monsieur." Je prenais sa main et une nouvelle décharge avait parcouru mon corps. J'approchais mon corps du siens et posais ma main sur son épaule, mon regard dans le siens.


             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

_________________
Je vais bientôt me marier, pourtant tu hantes chacune de mes pensées. Je sais que c'est mal de penser à quelqu'un d'autre que son futur mari, mais c'est plus fort que moi. Je suis irrésistiblement attiré vers toi. Comme une abeille attirée vers une fleur.©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre titanic
avatar

is talking to you
you better listen




♆ j'ai embarqué le : 17/05/2015
♆ j'ai beaucoup parlé : 94
♆ âge du personnage : 33 ans
♆ métier : Ingénieur en construction aéronautique
♆ statut marital : Célibataire

Your reality is
what you make of it



Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.


MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   Jeu 28 Mai - 20:20





       

Abbadon & Gideon
“An encounter that will change a life”
P
lus je l’observais et moins je m’étonnais d’avoir été attiré par cet être. Elle semblait si fragile, si pure d’esprit, et surtout … si influençable. J’avais l’impression d’avoir une marionnette entre les mains que je pouvais manier dans ses sens que je voulais. Elle buvait mes paroles comme un pauvre boit de l’eau en été. Mais plus je prêtais attention à ce qu’elle me disait et plus je me rendais compte qu’elle était déjà maniée de la sorte par sa mère, sa famille et elle en était consciente. D’ordinaire, mon esprit n’aurait eu aucune pitié pour malmener le sien et pourtant, je faisais la part belle à converser avec elle car quelque part, je voulais en savoir plus. J’étais persuadé qu’elle cachait quelque chose derrière ses apparences de sainte-ni-touche. Peut-être pas volontairement, peut-être qu’elle-même ne savait de quoi elle était capable, mais il y avait quelque chose, et je voulais être celui qui allait le découvrir. Je l’écoutai me parler de ses états d’âme et je me surpris moi-même de ne pas m’en lasser. « Laissez-moi être cet homme. Qu’avez-vous à perdre ? Vous vivez déjà dans une prison … » Gideon sur son grand cheval blanc Je sentais qu’elle avait besoin de quelque chose, ou de quelqu’un qui viendrait perturber sa vie. Quitte à en être déçue ensuite, c’était comme si elle devait vivre quelque chose de différent lors de cette traversée. Seulement ce qu’elle ne savait pas c’était que de me laisser le droit d’opérer et de prendre les choses en mains ne présageait jamais rien de bon. Une autre fille s’en serait déjà allée en prenant les jambes à son cou mais elle, elle restait. Ma chère inconnue était restée malgré le fait que je l’ai prévenue que ce n’était pas bon pour elle. Elle restait alors que j’étais plus qu’avenant, bien que conscient qu’elle soit promise à un autre. Mais dans un sens, je savais que ce n’était pas tant pour moi qu’elle persistait, mais bien parce qu’elle n’avait jamais fait d’écart dans sa vie et que j’étais apparu comme par enchantement, lui proposant un peu de risque et de piquant au sein de sa fade existence. « Vous avez raison, on ne sait de quoi demain sera fait, mais j’ai tendance à partir du principe où de temps en temps, il faut provoquer le destin. » Non pas que je croies au destin, mais bien que si on voulait certaines choses, il fallait les provoquer. Rien de plus ennuyeux que de se laisser porter en attendant que quelque chose nous tombe dessus.

« Je viens de Paris, et j’y ai toujours vécu, mis à part quelques aller-retour avec l’Angleterre. » Elle semblait vraiment vouloir en savoir plus alors pour une fois, je répondis plus qu’un simple `je suis français’ qui, j’en étais certain, ne lui aurait pas suffit. Je fus comme ainsi dire sauvé par le gong lorsque je remarquai que la soirée commençait dans la salle de réception. Assez parlé de moi, assez parlé d’elle. Passons-en aux actes. Je l’invitai à être ma cavalière pour cette première danse tel un gentleman que je ne suis pas. À nouveau, il me sembla déceler un conflit intérieur en elle, entre sa raison et ce dont elle avait vraiment envie. Résumé parfait de sa vie et jusqu’ici, elle n’avait choisi que sa raison. Je lui souris pour l’encourager à poursuivre ce que son corps lui dictait de faire. Ce dernier se hissa dans un coin lorsqu’elle accepta en posant sa main dans la mienne. Nous avancions lentement, nous rapprochant des lumières de la grande salle tandis que les premières notes de piano et de violon se faisaient entendre.  « Pardonnez mes manières, j’ai omis de vous dire que vous étiez resplendissante dans cette robe. » Elle scintillait, éclairée par le Crystal des lustres et le bois chaud décorant la pièce. Je ne mâchais pas mes mots et pensais entièrement ce que je disais, elle était magnifique et devait certainement attirer plus d’un regard ce soir. Mêlés aux autres convives, méconnaissables dans la foule, je fis une révérence comme le voulait la tradition avant de réciter les pas que je connaissais par cœur. J’étais un bon meneur, en tout cas, c’était ce que j’avais toujours entendu dire, et la danse était mon pêché mignon pour envoûter une femme. En cet instant, je sentais une certaine alchimie entre elle et moi, un sentiment étrange qui me faisait peur. J’avais la gorge sèche et le regard brulant. Un regard que je plongeai dans le sien pour ne plus quitter ses yeux sombres. Plus besoin de se dire quoi que ce soit, c’était comme si notre corps parlait à notre place. Pour la première fois, je ne me retrouvai plus qu’à quelques centimètres d’elle. Main plate, mon pouce était planté au creux de ses reins pour la soutenir, nos souffles s’entremêlaient et j’éprouvais l’irrésistible envie de continuer cette danse avec elle indéfiniment.



               
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             

_________________
    lost souls
    Quand on croit, on croit que le monde n'est pas seulement celui qu'on voit, que le réel n'est pas seulement ce qui est visible. On croit que toute vie à un sens et une importance infinie, que chaque individu sur cette terre porte une promesse qui le lie aux autres, une promesse dont il n'a même pas conscience, la plupart du temps. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: An encounter that will change a life. Gideon   

Revenir en haut Aller en bas
 

An encounter that will change a life. Gideon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» •{~.Them Little Things Who Change A Life.~}• Dolls d'Anouk.♥
» [fanfic] Second Life (Annulée)
» conditions d'échange d'un billet contremarque?
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Life on Mars / Ashes to Ashes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TITANIC ♆ Let's make history :: The Atlantic Ocean :: RMS Titanic :: Installations 1st & 2nd Classes :: Lieux de réunions :: Salle de Réceptions-